Corona: Ecoles, universités fermées

Le président de la République française s’est exprimé ce lundi 13 avril 2020 concernant la fermeture des écoles et des universités de France

Déclaration du président de la république française, Emmanuel Macron Reproduction TV ­­© Image France 2
Allocution du président de la République Française du 13 avril 2020 depuis l’Elysée
Reproduction TV ­­© Image France 2

Etat stationnaire pour les écoles et les études supérieures

En effet, écoles et universités vont demeurer fermées encore un mois. Concernant les écoliers, les collégiens et les lycéens, ils ne reprendront pas le chemin de l’école avant le 11 mai 2020, minimum. Quant aux étudiants de l’enseignement supérieur, les cours sont clôturés cette année. Durant cette allocution, Monsieur Emmanuel Macron n’a pas donné d’explications supplémentaires détaillées concernant les examens et autres concours.

Pas sûr de vouloir sortir pour reprendre le travail… Photo: C.G.

L’école et les plus jeunes d’abord

Quelle est l’explication logique à cette rentrée annoncée le 11 mai pour les plus jeunes d’entre nous? Autoriser les écoles à rouvrir consisterait à ce que les enfants, les jeunes et le personnel éducatif retournent dans leurs classes souvent surchargées. N’est ce pas prendre un gros risque que de remplir à nouveau les cours de récréation? Ces lieux de jeux de proximité et d’insouciance ne va t -il pas engendrer une seconde circulation du virus Covid-19?

Ecoles rouvertes le 11 mai, est ce bien prudent? Non.
A l’école le 11 mai 2020? Photo d’archives: Valérie Doulevant

Reprise de l’économie

Bravo! Voilà un moyen de libérer les parents qui retourneraient rapidement sur leur lieu de travail puisqu’ils n’auraient plus à rester à la maison… Pourtant, relancer une économie identique, celle-là même qui est responsable du malheur du monde est décrié par une majorité de personnes, de travailleurs, de salariés et surtout de consommateurs. D’aucuns pouvaient espérer changer l’esprit de cette économie par trop libérale et injuste. Pour preuve, les nombreux messages et vidéos qui circulent sur le Net, prônant un retour à une vie plus jouissive, plus proche de la nature, plus humaine…

De la prudence pour revenir à une vie ordinaire: le retour aux sources
RETOUR AUX SOURCES Photo: Valérie Doulevant

Prolongement du confinement jusqu’au 11 mai

Le confinement est le mot d’ordre et, si tout le monde respecte les règles, le déconfinement progressif serait possible. Mais, est ce bien raisonnable de l’aborder dès aujourd’hui? Ne s’agit-il pas plutôt de rassurer et de faire croire à l’optimisme des dirigeants? Car, personne ne sait où va nous mener cette période de Covid-19 sur laquelle les Hommes n’ont aucune prise pour l’instant.

Mais pourquoi moi?
Confinement (cons) fini… Photo: Valérie Doulevant

De nouvelles valeurs

L’annonce de l’arrivée éventuelle en masse de masques, celle de dépistages futurs auprès de certaines personnes, l’affirmation d’une reprise progressive semblent bien présomptueux. Le télétravail ouvrait pourtant de nouveaux horizons, au moins pour une partie de professions, et surtout, il libérait du temps, une notion, une valeur si précieuse. C’est le moment de se poser la vraie question: quelles sont nos priorités? Où se situent nos vraies valeurs? Individuelles. Collectives. Sociales.

La destruction massive apporte un oubli des vraies valeurs: le patrimoine ne doit pas disparaitre
Destruction, réhabilitation, renouveau, à quel prix?
Photo d’archives: Valérie Doulevant

Vers quel monde voulons-nous réellement aller? Qu’est-on prêt à accepter: une vie trépidante basée sur la consommation excessive ou ce que nous laisse entrevoir ce confinement obligatoire: le bien-être basé sur la conscience de l’impermanence de la Vie?

Grand Corps Malade – Slam « Effets secondaires »

Prenons de la hauteur du haut de la Lune
Prenons de la hauteur
Photo: Valérie Doulevant

A voir absolument et à écouter ce texte, « Nous y voilà, nous y sommes… » datant de 2008 et lu par Fred Vargas. On s’est bien amusé comme disaient la Cigale et la Fourmi.

Les Petites Mains: masques cousus grâce à une petite entreprise vosgienne, Tobody
Masques créés dans les Vosges, par des bénévoles…
Photo: K.G.

Valérie Doulevant

5 commentaires pour “Corona: Ecoles, universités fermées

  1. Stéphane
    17/04/2020 at 13:18

    Eh oui! Les écoles « réouvertes » in first!!! Alors que bon nombre d’infirmiers prônent le fait que les enfants forment un « vecteur majeur » du covid… la suite au prochain épisode

    • 17/04/2020 at 23:59

      Merci de ce commentaire. Enfants = vecteurs… En effet!

  2. Catherine Bouic
    15/04/2020 at 20:49

    Merci Valérie d’avoir lâché ces mots… Oui, ça fait du bien de te lire et de constater que dans mon confinement, j’ai bien entendu ce charlatan. Ce discours du 13 Avril déclamé par ce Pinocchio Macron, à la poudre de perlimpinpin (à croire qu’il a pris des cours de théâtre privé).

    D’ailleurs, avant, j’aimais bien ce mot » Poudre de Perlimpinpin »: il était porteur d’insouciances enfantines, croire en la magie de la vie.

    Le 13 Avril 2020 devant mon écran, j’ai eu envie de vomir… J’ai écouté ce clown, annoncer une prolongation du confinement; je n’en attendais pas moins.
    Mais, nous prendre pour des idiots en tentant de nous manipuler, en nous offrant une date de sortie? Oui, il a OSE!!! Là, ma colère est montée! Ca n’avait pas lieu d’être, comme vous dites. Mais déjà? Pas maintenant. Pas à la moitié de son discours!
    Où est le Méa Culpa des Présidents Français? Rien; que dalle; un petit » on n’a pas été bon » ou une petite phrase comme ça !
    Il nous a fait un truc tout pourri, et Blanquer (ministre de l4education Nationale et de la Jeunesse) qui se saisit de tout ça: avec les vacances APPRENANTES…
    Et si on lui « apprenait » que nous n’avons pas envie de faire de nos enfants des petits perroquets? Et si on se saisissait de ce discours présidentiel pour développer leurs sen critique, le respect des autres, le respect de soi?
    Mon fils a eu PEUR à l’énoncé de la reprise du lycée. Non pas peur d’aller au lycée, mais parce qu’il a soudain pris la mesure des risques qu’il allait me faire prendre… à moi qui suis une « personne à risques ».
    Il m’a dit : « Maman, comment je vais faire? Je dois prendre le bus. Je vais toucher les poignées de porte. Je vais me retrouver dans mon petit lycée où l’on n’aura jamais la place de prendre nos distances. Et puis, j’ai des lunettes… je les remonte tout le temps, c’est presque un tic. Je ne vais pas pouvoir me contrôler. Et en rentrant à la maison, je vais avoir peur de te transmettre le virus que j’aurais peut être sur moi! peut-être que ce sera à cause de moi que tu auras le virus … » .

    Il n’a pas dormi pendant 2 nuits.

    Merci, Président, un con-finement pervers, qui ne se remettra jamais en question… Jamais! Oui Valérie, il va falloir faire des choix.
    Le mien est fait.
    Ca sera peut être celui de la désobéissance. #Mai2020

    • 18/04/2020 at 00:02

      Désobéissance ou droit de retrait pour notre survie. Possible en effet. Et salvateur. Nous lisons beaucoup de témoignages dans ce sens.
      Catherine, bravo pour votre courage, votre sincérité. Que votre fils agisse en toute conscience et vous aussi, le jour venu…

  3. Claire Bouilhac
    15/04/2020 at 20:13

    Merci pour ça. Et oui, ça fait du bien. Enfin, ce qui ferait du bien, c’est qu’on ne se sente plus obligés d’agir dans ce système.
    Mais pourquoi diable se sent-on bloqués comme cela? Pourquoi n’envisageons-nous pas d’autres possibles?
    Pourquoi cette étrange fatalité ?
    Claire

Commentaires fermés.