Toucher c’est peut-être contaminer

« Tu touches, tu prends »

Les habitudes à assimiler peuvent paraitre parfois excessives, mais dans le cadre de la santé, la prudence est de mise.

« Tu touches, tu prends… » Photo: Valérie Doulevant

Difficile à intégrer: toucher, s’approcher, embrasser, se serrer dans les bras, ailleurs que dans le cercle familial restreint… Terminé! Au moins pour un temps. Mesures de sécurité. Mesures de santé. Pour éviter la transmission du virus Corona-COVID19, la meilleure attitude serait de montrer l’exemple aux enfants, aux anciens: pour les protéger, pour se protéger, pour protéger les Autres.

Nous n’avons eu de cesse de le répéter dans nos pages, c’est une question de santé publique, de prise de conscience collective.

Parcs, rues, routes, sentiers quasi vides Photo: Valérie Doulevant

Or il est vrai que dans le monde occidental ou dans les pays industrialisés, ces endroits qui ont des moyens, des couvertures sur son lit, des couvertures sociales, en terme de santé… Qui connait le prix réel d’une opération bénigne ou importante? Qui connait le prix , en euros, d’un accouchement, qui connait le prix d’une nuit passée à l’hôpital. Qui connait le prix d’un déplacement du SAMU?

En passant par la chance d’avoir et de pouvoir compter sur un minimum de couvertures en terme de chômage.

Ce sens du collectif semblait noyé.

La crise est là, belle et bien là.

Cependant, cette crise sanitaire nous le rappelle, durement. On ne sait pas grand chose au sujet du Coronavirus COVID19 et cette ignorance peut nous faire paniquer puis rigoler, mais elle et toujours là. Avec ses incertitudes, avec ses interrogations. Avec la mort qui rôde, bel et bien…

Attendre, une nouvelle manière de vivre Photo: Valérie Doulevant

Les vraies valeurs de retour

Soudain, au moins pour un temps, nous revenons à nos valeurs: nos enfants et leur avenir, notre famille (ceux qui sont encore là), notre chance d’avoir un toit et un frigo chaque jour bien rempli. Et la santé.

De nouvelles manières de se comporter apparaissent, même si tout le monde n'en comprennent pas encore bien l'importance, et pourtant… Les vrais sont de retour, mais pour combien de temps?
Les vrais valeurs… Photo: Valérie Doulevant

Valérie Doulevant

2 commentaires pour “Toucher c’est peut-être contaminer

  1. 19/03/2020 at 00:05

    belle analyse de la situation

    • 07/04/2020 at 08:26

      Merci Stéphane, nous espérons vos commentaires encore plus nombreux. Cela nous aide à poursuivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *