Données et douceur COVID-19

Consulter les données chiffrées sur le COVID19

Fiction ou réalité?

Qui n’a pas éprouvé, à un moment de ce confinement, le besoin de se dire que c’était un film de fiction? Un énorme canular, une caméra cachée… tellement cette situation inédite dépasse tout entendement.

Mais parfois, on souhaiterait se déconnecter complétement de cette situation ubuesque actuelle dans laquelle le monde est englouti. Pour ne jamais y replonger son nez. Mais les données numériques sont là et bien là.

Informations et données mondiales

Si l’on veut en savoir plus, un site officiel proposé par le gouvernement français permet de prendre connaissance de certaines données chiffrées officielles pour la France (carte de la France comportant les données sur le Corona-COVID-19).

Le nombre des cas de guérisons, le nombre de décès et le nombre de personnes infectées an niveau mondial sont fournis ici. A consulter tout en conservant un œil averti, car nul ne sait réellement combien de personnes sont touchées. Gardons à l’esprit que l’on peut nous masquer, consciemment ou pas, la réalité.

Urgences et recours

Le gouvernement français propose de composer un numéro d’urgence gratuit officiel d’informations sur le COVID-19 en cas de détresse extrême: le 0 800 130 000. Le site lié à ce numéro rappelle très vaguement les signes cliniques de l’affection de la maladie du COVID-19 et son mode de transmission.

En Nouvelle-Aquitaine

Pour les patients présentant des symptômes du Coronavirus / COVID 19 et ayant préalablement consulté, Rafael COVID-19 est une application qui permet de suivre l’évolution de santé de personnes majeures présentant des symptômes du coronavirus et résidant en Nouvelle-Aquitaine.

Egalement, Femmes Actuelles le Mag propose des astuces bien ancrées dans le quotidien (alimentation, santé hors Corona, gestes quotidiens et d’hygiène, entretien physique…). Le CRIJ Pays de la Loire avec le lien d’Info-jeunes a mis en place pour les jeunes, des informations et des actus en lien avec le COVID-19 et le confinement.

Garder un esprit critique….

Sans prendre pour argent comptant tout ce que l’on entend sur les réseaux et dans les médias, on peut regarder, ce site Association.gouv.fr que le Ministère de l’Education Nationale et de la Jeunesse français a mis en ligne pour obtenir des informations sur la création, la gestion et le développement de son association. Nous comptons sur vous pour nous informer sur son efficacité grâce à vos commentaires ci-dessus ou adressés à l’adresse suivante: vdoulevant@hotmail.fr.

Bénévoles disponibles et aidants

De nombreux reportages nous rapportent les actions de bénévoles sur le terrain, venant en aide et en soutien aux personnes fragilisées. Il en existe partout, à plus ou moins grande échelle, dans les villes comme dans les campagnes françaises.

Pour faire face tous ensemble à cette période de crise sanitaire du Covid-19 et garantir la continuité des activités vitales pour que les plus démunis et les plus vulnérables ne soient pas les premières victimes de cette épidémie, le Président de la République, Emmanuel Macron, a appelé les Français à « inventer de nouvelles solidarités ». Afin de permettre à tous ceux qui le peuvent et qui le souhaitent de s’engager et de donner de leur temps, le Gouvernement a lancé la Réserve civique – Covid 19, jeveuxaider.gouv.fr.

Ministère de l’EN et de la Jeunesse

Apporter les commissions, vérifier la santé de personnes vivant de façon isolées… telle est leur mission entre autres. Merci de nous signaler toute autre initiative afin de la mettre en ligne sous peu (par le biais des commentaires ci-dessous) ou en écrivant à vdoulevant@hotmail.fr.

Actifs, dans la mesure du possible

Infirmier(e)s, commerçant(e)s, personnel de ménage, intellectuel(le)s, éboueurs(euses), enseignant(e)s, artisans, libéraux, industriels… financiers(?), en majorité mettent la main à la pâte, dans ce délire international. Actifs oui. Mais aidés serait encore mieux: et si les gouvernements, les banques, les assurances, les spéculateurs, les hauts salaires, les hauts fonctionnaires (haut-dessus de quoi?) songeaient à s’unir pour une fois? A la place de ne penser qu’à leur(s) économie(s), peut-être sortirait-on plus rapidement de ce cauchemar…

Personnels soignants, enseignants et médias…

N’oublions évidemment pas tous ceux qui travaillent dans les grands domaines que sont la santé, l’instruction et l’information, et dont les acteurs se démènent. Les uns pour soigner (sans saigner), enseigner (en saignant) et informer, au mieux.

Merci aux parents, aux mamans en particulier

Bravo aux parents, et en particulier aux mères, que l’on ne remercie pas toujours suffisamment. Elles sont celles qui aident, soignent, éduquent, informent et câlinent leurs enfants, avec douceur et attention, tout en travaillant dans de nombreux cas.

Chapeau Mesdames. Du fond du cœur…

Valérie Doulevant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *