Redressement judiciaire pour les entreprises Cecchini

Des ouvriers de Cecchini entreprises
Des ouvriers de Cecchini entreprises
Photo: Valérie Doulevant

DSC03467_2

                               Photo: Valérie Doulevant
Florent Cecchini dans son entrepôt de Floirac
Florent Cecchini dans son entrepôt de Floirac
Photo: Valérie Doulevant

Florent Cecchini (contact@cecchisol.fr) ne sait plus quoi faire. Ce chef d’entreprise, qui a voué sa vie à sa boîte dans le bâtiment, depuis plus de 40 années,  en appelle à la solidarité. Peu commun en économie…

“Je ne sais plus vers quoi, vers qui, me tourner: les banques me ferment leurs portes une à une; elles qui étaient à mes pieds quand tout allait bien. Et là, maintenant que j’aurais besoin d’un peu de soutien, d’un peu de compréhension, d’un petit coup de pouce, pssssitt, plus personne… les charges patronales toujours aussi lourdes, les administrateurs qui se fichent de la situation et se paient outrageusement sur notre dos…” assène Florent Cecchini, amer et découragé.

C’est un homme en colère, désespéré et à bout, que notre rédaction a rencontré:  “Je suis responsable de 42 vies, 42 familles, qui gagnent leur salaire par le biais du travail qu’ils fournissent. Je m’en voudrais de ne pas avoir tout tenté pour sauver leur poste, ma boîte, et ma peau à moi bien sûr. En tant qu’être humain d’abord, et puis en tant que garant de ces emplois.”

Mais,  la société Cecchini, bien connue dans la région pour son sérieux, sa valeur, sa qualité de travail prend l’eau de toutes part.

Florent Cecchini, 62 ans et employeur de 42 salariés lance un nouvel et dernier appel au secours pour sauver ces emplois.

Des emplois: plus exactement 10, 12, 15, peut-être 20 personnes qui risquent, dans les jours qui viennent, de basculer dans le chômage.

Nous posons la question: que fait-on?

On se cache la vue? On se dit qu’il n’est pas le seul? On se regarde le bout des chaussures? On hausse les épaules?

Et puis, nous, les médias, on a d’autres chats à fouetter: Lepen, la Syrie,  Hollande et ses voyages, les prisons qui débordent, les municipales et les querelles politiques, le foot, le rugby…

Vous ne pensez pas que notre rôle est aussi de refléter la réalité, de donner un exemple parmi d’autres pour illustrer la crise? Parce que ça se passe près de chez nous…

Valérie Doulevant

1 commentaire pour “Redressement judiciaire pour les entreprises Cecchini

  1. Guy Rechenmann
    14/10/2013 at 17:00

    Bravo pour ces brèves, précises et pertinentes qui doivent vous demander du travail de recherche étant donné la diversité des thèmes abordés.

Commentaires fermés.