Les Tribunes de la Presse à Bordeaux

Durant trois jours, Bordeaux accueillait pour la 7ème édition les Tribunes de la presse, du jeudi 30 novembre au samedi 2 décembre, dont Bernard Guetta est le président de l’association organisatrice « Les rencontres d’Aquitaine ».

Thème de ces trois journées des Tribunes de la presse : « Un monde en pleine révolution » dans le cadre de la mondialisation.

Des journalistes français et étrangers, des représentants de la société civile, des intellectuels et des dirigeants politiques sont donc venus témoigner et débattre de l’état du monde et du rôle de la presse à Bordeaux, en Nouvelle Aquitaine.

Trois jours de débats, ateliers… dont un des points d’orgue était entre autres la venue de François Hollande le vendredi.

Plusieurs questions restées sans réponses ou qui laissent sceptiques…

Après des récits et des anecdotes très instructifs et souvent poignants sur la guerre du Vietnam, l’ancien reporter de guerre et essayiste, Jean-Claude Guillebaud présent lors d’un atelier à l’IJBA de Bordeaux, a affirmé qu’initier les jeunes actuellement à porter un regard plus critique sur la presse n’était pas forcément nécessaire, sous le prétexte que ces même jeunes pouvaient suffisamment faire la part des choses, notamment grâce à Internet.

Jean-Claude Guillebaud interrogé par un étudiant de l’Institut de Journalisme de Bordeaux Aquitaine Photo: Valérie Doulevant

Débat proposés par les Tribunes de la presse : « L’information sauvage : le triomphe des fake news et des faits alternatifs ».

Dans un débat, cette même journée à Bordeaux aux Tribunes de la presse, et dont le sujet était « L’information sauvage : le triomphe des fake news et des faits alternatifs  », à la question posée dans le public de savoir qui détenait le vrai pouvoir : « les médias ou les politiques ? », aucun des intervenants n’a pu ou voulu répondre. La seule phrase lancée un peu rapidement par le directeur général délégué du Canard Enchaîné, Nicolas Brimo, a été : « C’est comme si vous demandiez du politique ou de l’économique, qui des deux pousse le monde ?! » Oui, mais il était question de journalisme, de médias et d’information aux citoyens… même si, en effet, le capital intervient certainement dans tous les domaines…

De dr à g: Marie Mendras, Jayson Harsin, Nicolas Brimo, Patrick Chastenet et l’animatrice Odile Conseil Photo: Valérie Doulevant

Débat proposés par les Tribunes de la presse : « Des murs pour arrêter les hommes ? »

Dans le débat, « Des murs pour arrêter les hommes ? » lors de ces Tribunes de la presse, tous les invités (géographe, démographe-professeur et chercheur) étaient unanimes sur le fait que ces murs, fossés… construits entre certains pays du monde ou en prévision (Mexique, Corée, Inde, Tunisie… et ils sont nombreux car au total, on en mesure 40.000km) ne servaient quasiment à rien et coûtaient aux pays constructeurs une fortune ! L’édification de ces séparations physiques a amené les intervenants (notamment le géographe Stéphane Rosière souvent émouvant dans ses conclusions) à s’insurger sur le fait qu’aucune politique n’avait vraiment la volonté de stopper les conflits engendrant ou résultant de ces murs.

A la question (hors micro) de savoir pourquoi ces invités, avec d’autres personnalités de leur statut, avec leurs connaissances et forts de leur reconnaissance, ne s’alliaient-ils pas pour se rendre auprès des hommes politiques, dénoncer cet état des lieux et présenter leurs études, constats et autres recherches, les réponses furent « Je n’y ai pas pensé… Je ne sais pas si ce sera utile… J’ai déjà tant de choses à faire… Je l’ai fait une fois et je me suis heurté à des…murs ! »

Débat proposés par les Tribunes de la presse : « La mode, le luxe, les marques… où les habits neufs de la mondialisation »

De dr à g: Hervé Le Bras, Sylvain Cypel, Stéphane Rosière et l’animatrice Odile Conseil. Photo : Valérie Doulevant

Et enfin, lors de la discussion sur le thème « La mode, le luxe, les marques… où les habits neufs de la mondialisation » des Tribunes de la presse, le débat n’a malheureusement pas émergé et les deux professeurs présents n’ont fait que poser un constat davantage historique qu’actuel, sans réellement échanger sur le sujet de façon critique.

 Un autre débat, hors Tribunes de la Presse : l’objectivité des journalistes et autres reporters

Les Tribunes de la presse ont le mérite d’exister, cette initiative attire bon nombre de personnes intéressées et loin de vouloir dénigrer les débats (et leur qualité) auxquels nos membres ont assisté, Itinerrances Reportages a voulu renvoyer son regard, critique soit, mais n’est ce pas aussi un des rôles des journalistes, des reporters de se remettre sans cesse en question pour une meilleure information?

Olivier Schramek, président du conseil supérieur de l’audiovisuel, présent sur l’antenne de France Inter cette semaine de décembre 2017, a insisté sur le fait que « l’information, et sa forme la plus acérée l’investigation, sont au cœur de la mission du service public de l’audiovisuel », qui vaut pour tous travaux, enquêtes, papiers, articles, recherche de tout “bon” journaliste et/ou reporter.

Le reportage de qualité et l’investigation dans « le service public audiovisuel ont notamment pour mission d’accompagner les citoyens  dans leur tâche d’information et de réflexion sur les problèmes d’actualité », et « de les préserver de la pression des groupes, qu’ils soient politiques ou économiques » et  de permettre aux journalistes de « jeter un regard cru, mais indépendant sur un certain nombre de phénomènes de la société ».

Tout ceci en sachant que « ces reportages peuvent être soumis à la critique… »

Valérie Doulevant

A deux pas de la rencontre des Tribunes de la presse à Bordeaux, un bel exemple de la mondialisation de certaines situations… Photo : Valérie Doulevant

 

INVITES des Tribunes de la presse ce samedi 2 décembre 2017 « L’information sauvage : le triomphe des fake news et des faits alternatifs  »

Marie Mendras, politologue au CNRS-CERI, enseignante à l’École des Affaires Internationales de Sciences Po Paris ; Jayson Harsin, professeur de communication à l’American University of Paris ; Nicolas Brimo, directeur général délégué du Canard enchaîné;  Patrick Chastenet, professeur de science politique à l’université de Bordeaux

Animatrice: Odile Conseil, journaliste.

INVITES des Tribunes de la presse samedi 2 décembre 2017  « Des murs pour arrêter les hommes ? »

Hervé Le Bras, démographe, spécialiste en histoire sociale, auteur de L’âge des migrations (Ed. Autrement, 2017) ; Sylvain Cypel, journaliste, ex correspondant du Monde en Israël et aux États-Unis ; Stéphane Rosière, géographe et professeur des universités, directeur de la revue en ligne L’Espace politique.

Animatrice: Odile Conseil, journaliste.

INVITES  des Tribunes de la presse samedi 2 décembre 2017 « La mode, le luxe, les marques… où les habits neufs de la mondialisation. »

Frédéric Godart, professeur de psychosociologie des organisations à l’INSEAD ;  Pascal Morand, président exécutif de la Fédération de la Haute Couture et de la Mode ; François Chaubet, professeur d’histoire contemporaine à l’université Nanterre Paris-Ouest .

Animateur, Jean Petaux, directeur de la communication de Sciences Po Bordeaux.

A noter également la contribution humoristique des illustrateurs de presse Urbs et Large.

1 commentaire pour “Les Tribunes de la Presse à Bordeaux

  1. Richard
    03/12/2017 at 17:08

    Au contraire de Jean-Claude Guillebaud, je suis persuadée qu’il est nécessaire d’éveiller l’esprit critique des enfants à l’école.

Commentaires fermés.