La galère et l’amour

rencontre2monstres

Rencontre de deux monstres Dessin: Dominique Bianchetti

Trois petits tours sur le champ de Mars, redescendre l’avenue, chercher le garçon ?

Non il est avec moi, et je crois pour longtemps…

En toi j’ai reconnu un frère, nous sommes des oiseaux d’aventures, entre nous, c’est plus haut que la ceinture .

Je ne suis plus seule sur terre.

« – Viens on va boire un verre, on se racontera nos galères… »

« -Bon… je commence par quoi ? J’ai vu trente-six chandelles de mes Mille et Une nuits, tu sais… »

« -Ah y avait pas l’électricité chez toi ? »

« -Euh…pas dans toutes les pièces, il paraît… »

« -C’est à dire ? »

« -A c’qui disent les autres, ben… c’qui z’osent dire de moi… c’est que j’suis… schizophrène. »

« Alors accélère ! Tu parles lentement, mais je ne vois rien de mal en toi. »

« T’es sûr ? C’est c’qu’on me dit toujours. Ça s’voit pas, mais si tu discutes avec moi une demi heure….

[Pause] Tu vois : j’ai pas été longue à t’le dire… J’te fais peur ? »

« -Non. Même pas peur. Mais c’est étrange ce que tu penses de toi, tu es dure ! »

« -J’ai un cœur de pierre. »

« T’inquiète, tu vas pas casser des cailloux à Cayenne ! »

« Non, mais j’ai cassé tous mes joujoux à l’asile. »

Trois p’tits tours sur le Mont de Vénus, redescendre sur terre, j’ai trouvé le garçon, mais pour combien de temps ?

C’est sûr avec ce que tu me racontes, j’ai eu envie de prendre mes jambes à mon cou, mais j’avoue : tu es un bon coup…

C’est déjà ça, on va se faire du bien et on verra bien.

On a pris ma caisse et on est allé faire un tour.

« Qu’est ce t’as tu tousses ? »

Une tache de sang tombe sur la housse.

Demi-tour, urgences…

Je repense à la Dame aux Camélias, la Maladie d’Amour, l’Ecume des jours, faire de sa vie un roman, c’est vraiment pas le moment.

Je voyais déjà les petits oiseaux et les fleurs bleues dans ma tête de midinette . Il va me larguer… Non, je ne te laisserai pas tomber, j’en ai bavé, pas vous ? Avant d’avoir eu vent de vous…

Nous nous aimions le temps d’une chanson.

Principe de réalité.

Non, je ne te laisserai pas tomber ou je tombe avec toi… A quoi ça sert, il n’y a rien de profond, sainte Ritale des causes désespérées, rames, rameurs, ramez, il faut avancer! …

Trois petits tours sur les Champs E lysées, il suffisait de te parler pour t’apprivoiser.

Merci docteur B.

Terrasser la maladie à coup d’antibiotiques, je vais te soigner, m’occuper de toi.

Moi, j’ai fait médecine, mais du côté des malades…

Tu me soignes aussi de mes blessures. L’Amour est-il un médecin imaginaire ? Ou un Malade malgré lui ?

L’amour est… ce que l’on en fait, il faut savoir grandir avec lui.

Trois petits tours, ils s’aiment et puis s’en vont, dans la même direction… ou pas !

Terriens, galériens,

Amoureux, solitaires

Dominique Bianchetti