Créer son entreprise aujourd’hui, c’est possible

Les jeux Plimil et iOO, sortis en 2007 et 2009, s’adressent à tous: jeu de stratégie, de mémoire et de suspense pour l’un et jeu de lancer, d’adresse et de précision pour l’autre.

Valérie Millière (ex comptable) et Frédéric Plichta (ex ingénieur) ont fondé leur société PLIMIL (création, fabrication et distribution de jeux) en 2007. Ce couple dans la vie a conçu, à ce jour, deux jeux: le Plimil, qui est un jeu de stratégie en 3D et qui se joue en 360°, sans élimination de l’adversaire (il fait travailler la mémoire, l’orientation, le déplacement et la vision dans l’espace) et le iOO Roule partout, jeu de sport.

Travailler ensemble… et fabrication 100% française

“Nous voulions travailler ensemble, plutôt que de partir chacun de notre côté au boulot. Créer ensemble, ça nous trottait depuis longtemps dans la tête. Une fois le Plimil inventé, il nous a fallu créer la société pour pouvoir le fabriquer et le commercialiser.” explique d’une seule voix les deux inventeurs.

A 47 et 45 ans, ils ont tour à tour abandonné leur métier respectif et se sont lancés dans l’aventure.”On s’est dit qu’il n’était jamais trop tard pour se lancer et comme le Plimil était conçu, on a tout lâché et on est partis tous les deux sur les routes” décrit Valérie en souriant.

Frédéric reprend: “En premier lieu,il fallait s’occuper de toute la partie industrialisation, et ça, c’était mon travail précédent. Notre objectif: faire un produit 100% français. Ce que nous ne pouvons pas faire est réalisé par des PME françaises (imprimerie, plasturgie…). Quant à nous, nous montons et fabriquons nous-mêmes les pièces spécifiques.”

Un jeu trop subtil pour le marché

Ils se sont tournés dans un premier temps vers les grands points de ventes, les grosses enseignes de jeux et jouets. Ces grosses chaînes n’ont pas compris l’originalité du jeu Plimil: “Notre jeu n’était pas adapté à leur marché de volume et de consommation” détaillent-ils, “nous étions mieux accueillis dans les petits magasins de jeux spécialisés où les vendeurs sont de vrais passionnés : ils lisent les règles et comprennent toute la subtilité du jeu qui s’apparente à la réflexion que requièrent les échecs. Mais il oppose aussi trois couleurs pour deux joueurs sur un plateau interactif”. Le slogan en est : PLIMIL, “Tout se-crée, tout se transforme, tout reste!”

C’est pour cette raison que Valérie et Frédéric ont décidé de s’y prendre autrement avec le jeu suivant, car nos créateurs ne manquent pas d’idées.

Premières années dures, mais aujourd’hui, on en vit.

“C’est avec le “iOO roule partout” que l’entreprise a pris de l’essor et a véritablement pris son envol. Prenant appui sur l’expérience précédente, Valérie et Fred ont rebondi en proposant cette fois un jeu plus sportif et pédagogique et ont ainsi pu se tourner vers les écoles et les centres de loisirs.

Ce jeu comporte un anneau en plastique souple dans lequel se trouve une gorge centrale où l’on place une cordelette qui servira à propulser l’anneau sur le sol. “C’est le système du propulseur des flèches polynésiennes. Je me suis inspiré du principe du propulseur historique” confie Frédéric Plichta.

Le “Ioo roule partout ” est un jeu qui se prend en main facilement, on en comprend vite le principe et on sait tout de suite quel usage en faire. Il est ouvert sur des règles différentes (concourir sur la longueur, la vitesse, jouer avec le relief du terrain, passer entre des obstacles, viser des quilles, le faire vriller ou aller en arrière…): avec cet objet, cet anneau propulsé par la cordelette, on peut jouer de différentes manières et on peut jouer sur n’importe quel terrain, comme son nom l’indique (sable, goudron, herbe, graviers, pavés…).

De surcroît, on peut l’emmener avec soi facilement car il est léger et commode à transporter.

Jeu de plage

Après une recherche d’antériorité (de l’existant), ce couple dynamique a pu rédiger et déposer le brevet à l’INPI (Institut National de la Protection Industrielle).

“Nous l’avons finalisé en juin 2009, on est allé sur l’île de Ré et on s’est rendu compte qu’il convenait à tous les âges. Après en avoir vendu sur des marchés artisanaux (même certaines personnes handicapés l’ont utilisé et acheté !), beaucoup d’utilisateurs revenaient nous voir en nous faisant part de leur satisfaction! Aussi bien les familles avec des jeunes enfants que les bandes d’ados ou même des adultes.”

Lier une passion et un travail, rare privilège

Aujourd’hui, ils vivent de leurs produits imaginés, dont ils sont fiers et ils fourmillent d’autres idées, non révélés à ce jour…

« Le travail est très varié, par conséquent, tout nous plait. C’est notre passion et on ne se voit pas faire autre chose jusqu’à notre retraite ! On conçoit, on voit du monde, on explique, ça engendre parfois des situations cocasses. Par exemple, en montrant le jeu iOO à une directrice d’école, dans le couloir, on a vu rappliquer toutes les enseignantes, intriguées. Ensuite, chacune jouait et essayait de réfléchir à des variantes ! Elles se sont bien amusées d’ailleurs ! »

Non, non, on ne saura rien sur le prochain ! ils veulent sortir des sentiers battus et surprendront encore dans l’avenir… L’objectif étant de rester le plus autonome possible dans la fabrication.

Pour les contacter : plimil.jeux@gmail.com

06.75.96.92.70

DSC09186

Le iOO premier jeu sorti de la tête des deux inventeurs, nouveau jeu sportif pour tous terrains Photo: Valérie Doulevant

DSC09188

iOO un jeu tous terrain sportif, pour tous. Photo: Valérie Doulevant

DSC09180

Le jeu PLIMIL justement nommé des noms de ses créateurs: Valérie Millière et Frédéric Plichta Photo: Valérie Doulevant

DSC09185

Valérie Millière et Frédéric Plichta en plein jeu: le leur! Photo: Valérie Doulevant

DSC09177

Les explications du couple pour le jeu PLIMIL, conçu par Valérie et Frédéric Photo: Valérie Doulevant